jeudi 2 octobre 2014

Podcast One Shot N°32 : Hurlements, le jeu de l'initié






(Durée 01 : 27 : 21)

S'il est un jeu français mythique, c'est bien Hurlements. Qui n'a jamais entendu l'un de ces potes rôlistes dire un truc du style : "Hurlements, c'est un jeu qu'on ne peut faire qu'une fois" ou encore "Hurlements ? Je ne peux rien t'en dire. Il ne faut rien dire. Il faut y jouer". Il n'y a pas de meilleure promotion possible pour le jeu de Jean-Luc et de Valérie Bizien.


Avec Adrien, Natacha, Jérôme et Vivien, nous revenons, pour vous, sur ce jeu aussi secret que légendaire. Nous essayons, sans spoiler, de commenter notre premier voyage. Ce podcast vous donnera un aperçu de ce jeu de rôle sans trop vous en dire. Laissez-vous guider par le veneur, jusqu'aux portes de la caravane.


Portez-vous bien et, surtout, jouez bien !

13 commentaires :

  1. Merci à Adrien, d'avoir su trouver ce jeu ( en soi cela relève de l'exploit) et de nous l'avoir fait partager ^^

    Ce jeu est génial !

    RépondreSupprimer
  2. Le jeu a l'air intéressant. Dommage que les tarifs sur ebay soit si prohibitifs.
    Sans avoir lu le livre on sent déjà poindre des ressemblances avec Sens.
    Vous nous tiendrez au courant si votre avis change au fil de vos futurs parties ?

    RépondreSupprimer
  3. Très bon one-shot.
    C'est clair qu'Hurlements est un jeu qui fait partie des légendes du jeu de rôle francophone.
    Bien sûr, le système de résolution est peut-être un peu daté mais il semble fonctionner. Pour les secrets, je n'ai jamais joué à ce jeu ni même maîtrisé mais à vous entendre, et surtout à entendre l'intro avec musique, ce jeu est vraiment intriguant.
    Continuez à nous proposer des jeux comme ça.
    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Très très bon podcast, excellente initiative la création de personnage en live.
    Merci et vivement le podcast Vampire !

    RépondreSupprimer
  5. Superbe podcast vous m'avez vraiment vendu ce jeu avec un oneshot qui avait l'air génial. J'ai tellement envie de l'essayer maintenant.

    RépondreSupprimer
  6. Quelques remarques en vrac :
    - le système de résolution fut rajouté par Bizien par contrainte, l'auteur a toujours joué à Hurlements "sans règles" (de son point de vue), c'est à dire avec un "mode de résolution dramatique" où le veneur décide de l'issue des actions entreprises.
    - le jeu n'a pas été du tout confidentiel ; il est l'un des jeux qui s'est le plus vendu en France dans toute l'histoire du jeu de rôle : plus de 3000 exemplaires !!
    - le jeu Chimères est la suite du jeu Hurlements et propose de jouer à Hurlements sans les secrets qui ont été dévoilés
    - Hurlements est trouvable en pdf sur internet ; l'auteur lui-même dit ne voir aucun problème à ce qu'il soit imprimé et photocopié puisqu'il se refuse à le rééditer

    RépondreSupprimer
  7. Un très bon podcast. Merci.

    Je dois dire que je suis passé à côté de ce jeu à l'époque. Peut-être que ...

    RépondreSupprimer
  8. Merci Meta pour ces quelques précisions et rappels à Rom' :-)

    Je ne crois pas avoir dit que Hurlements était un jeu "confidentiel". Je te rejoins : il me semble, au contraire, qu'il a été un sacré carton.

    Refaire jouer ce jeu aura été un très grand plaisir !

    RépondreSupprimer
  9. A propos de "l'affaire Dumas", Romaric évoque un réflexe d’auto-censure qui aurait frappé les joueurs de l'époque. Même qu'on se serait interdit de, qu'il parait :D

    Pour en avoir été, je dirais, et pour boucler avec la question des usages de l'ère pré-internet, que les échanges d'idées se faisaient beaucoup via les clubs (au domicile c'est souvent les potes et il y a donc moins de brassage) et que tout d'un coup il est devenu très difficile de se rassembler sans avoir l'air d'une bande de satanistes dépressifs.

    Les locaux sont presque exclusivement prêtés par des municipalités, encore aujourd'hui. Or les maires sont élus par des gens qui regardent la TV. Dans le doute ... principe de précaution qu'on dirait maintenant :D

    RépondreSupprimer
  10. Bravo pour cet intéressant podcast sur Hurlements, c'était un plaisir.


    Caressant le projet de devenir Veneur j'ai certaines questions pour les Veneurs expérimentés (futurs joueurs ne lisez pas ) :



    L'auteur explique (p.30 du Livret 1) que pour connaître les caractéristiques d'un personnage (Mental, Réflexe, Physique) on additionne les caractéristiques humaines avec celles de l'animal en lequel il peut se transformer.

    Donc, par exemple, un Questeur pouvant se transformer en ours est, même sous sa forme humaine, plus fort qu'un ours "normal" ?
    J'avoue que cela me semble étrange...

    Et sous sa forme animal, un personnage ajoute aussi ses valeurs humaines ou n'utilise que celles de l'animal concerné ?

    Il ne s'agit pas de pinailler sur des points de règles, d'autant que je pense adapter le système FU (oui mais.., oui et... etc) à Hurlements mais de bien comprendre le rapport homme / animal dans ce jeu et d'en respecter les principes.

    Merci

    PS : j'avais posté initialement ce message sur un forum de Jdr connu et le poste ici sur le conseil de Romaric

    RépondreSupprimer
  11. En fait pour répondre à Dantés et pour confirmer ce que disait Méta normalement Hurlements ce joue en fait sans règle.

    Dans le livre des règles et des feuilles de persos ont été ajouté par Jean-Luc Bizien mais n'ont jamais été utilisés.

    En fait ce jeu est un jeu principalement narratif pour lesquels la résolution des actions se fait librement par le Veneur (Maitre de jeu) sans aucun jet de dés. Cela peux paraître dirigiste mais cela réponds parfaitement à l'esprit du jeu qui consiste surtout à raconter une histoire comme si nous étions au coin du feu. La différence étant simplement que cette histoire ce construit à plusieurs.

    Du coup étant donné que l'on utilise finalement pas du tout la feuille de perso et donc aucune caractéristique la question tombe d'elle-même.

    Autre grande différence avec ce que j'entends en écoutant ce podcast, normalement on ne choisit pas de nom de personnage puisque l'on se joue soit même ce qui d'ailleurs résout complètement le problème de la description physique puisque c'est nous.

    Si vous voulez en discuté plus et éventuellement en parlez avec l'auteur je vous invite à venir nous rejoindre dans le groupe Hurlements sur Facebook.

    RépondreSupprimer
  12. Je suis entrain de finir l'écoute de votre podcast et je voulais vous apporter une petite précision sur la fin de votre discours.

    Déjà sachez que le lien de votre podcast a été transmis à Jean-Luc Bizien qui pourra donc l'écouter tout à loisir.

    Deuxièmement la communauté Hurlements existe toujours même si elle est assez endormi par moment il faut savoir qu'il y a des veneurs qui partout en France continue à faire vivre ce jeu. Des initiations on régulièrement lieu dans différents endroits et des campagnes sont en cours dans plusieurs club.

    Si certains d'entre vous veulent vivre quelques temps dans le sillon de la caravane qu'ils n'hésitent pas à prendre contact.

    En attendant je vous souhaite un beau séjour dans la caravane sous la lune de sang.

    RépondreSupprimer
  13. Ha, c'est mon epoque tout ca...
    Bon pour la petite histoire on entendait beaucoup dire que le jeu etait surtout un jeu de Valerie Bizien a l'inverse du faible Chimeres qui serait plus la creation de Jean-Luc.

    RépondreSupprimer