jeudi 12 janvier 2017

Garage N°15 : La Structure






(Durée 01 : 34 : 48)
Télécharger le podcast


Il y a quelques mois, Matthieu venait nous présenter la désormais célèbre Horloge du Diable. Cette semaine, il nous fait l'honneur de son retour et nous propose d'entrer dans le saint des saints, le secret qui donne cette saveur si particulière à ce jeu de rôle. Car, oui, l'Horloge du Diable dispose d'une formule magique qu'Alexandre David et Matthieu Minne ont soigneusement travaillée... 

L'Échafaudage Monumental de Ben Butler

En compagnie de Stéphane et de Jérémy, Matthieu nous révèle l'importance de la structure dans l'intérêt d'une partie de jeu de rôle. Mais de quelle structure parle-t-il ? Celle du contenu fictionnel ? Celle de la partie ? A moins qu'il ne s'agisse d'une chronologie ou d'un agenda (secret ou pas) mis en place par le maître du jeu ou par l'auteur du jeu ? Dans le jeu de rôle traditionnel comme dans les jeux plus anarchistes, il y a toujours des structures et nous verrons que prendre conscience de celles-ci est une excellente manière de faire des choix et d'améliorer grandement ses parties.

Bonne semaine à tous ! Portez-vous bien et surtout, prenez bien conscience de vos propres déterminismes !

jeudi 5 janvier 2017

Podcast One Shot N°51 : The Final Girl !






(Durée 01 : 33 : 38)
Télécharger le podcast


Dans les slashers, quand tous les autres sont morts dans des conditions plus ou moins atroces, il y a toujours une fille qui reste à la fin. Elle est couverte de sang, crie très fort et affronte le tueur avec toute la rage de son désespoir. Cette fameuse fille finale porte un nom : c'est the final girl (selon Carol J. Clover dans Men, Women, and Chainsaws : Gender in the Modern Horror Film).

Couverture de Jennifer Rodgers

Avec Flavie, Christoph Boeckle et Sylvie Guillaume (auteurs de Les Petites Choses Oubliées), nous testons le jeu de rôle de Bret Gillan : The Final Girl. Nous y incarnons des étudiants et des étudiantes qui, comme dans le jeu vidéo Until Dawn, se rejoignent dans un manoir en haute montagne pour y fêter je-ne-sais-quoi avec leur doyen. Quoiqu'il en soit, pour enterrer 2016, nous allons enterrer un certains nombre de personnages... un peu trop peut-être et un peu rapidement surement... La partie va nous diviser.

Bonne année à tous ! Portez-vous bien et surtout jouez-bien en cette nouvelle année !

jeudi 15 décembre 2016

Podcast JDR : Le Jeu et la Liberté






(Durée 03 : 08 : 36)
Télécharger le podcast

14 Novembre 2010. Au cours d'une émission télévisée, Colas Duflo déclare (au sujet de gamers photographiés à la Gamescom) : "ils ont des têtes d'abrutis, ce sont des nolife, alors..." . Par ces propos provocateurs, il souhaite illustrer l'idée que le jeu exerce sur l'humain une fascination rendue visible sur cette image. Mais le présentateur le coupe et Colas n'aura pas le temps de faire le contrepoint de ce constat initial. Noyé sous le verbe prétentieux d'Enthoven, les propos tenus passent pour de la condescendance envers tous les joueurs.

Comme le suggère la parodie ci-dessus : cette émission 
est plus dégradante pour les philosophes que pour les gamers.

Pour Colas Duflo, les recherches sur le jeu sont terminées. Et pourtant, avec Le jeu de Pascal à Schiller et Jouer et Philosopher, le philosophe offre aux joueurs que nous sommes deux ouvrages majeurs, pédagogiques, accessibles et bien loin de la tonalité pompeuse d'Enthoven. Colas Duflo propose tout simplement d'articuler la Liberté et le Jeu et découvre ainsi l'une des meilleures définitions du jeu qui soit aujourd'hui.


Avec Colin, Flavie, Pierre, Valentin et Darky (qui n'est pas d'accord avec Fly), nous donnons d'abord nos définitions de la Liberté ou des libertés. Puis, nous mettons à l'épreuve nos définitions du Jeu ou des jeux. En suivant le plan du livre Jouer et Philosopher, nous résumons quelques points défendus par des philosophes, avant de discuter la définition proposée par Colas Duflo lui-même.

Nous prenons des vacances, certes, mais nous vous laissons de copieux podcasts, ce mois-ci. Nous nous retrouvons le Jeudi 5 Janvier. D'ici là portez-vous bien et, surtout, jouez bien ! Joyeux Noël !

jeudi 8 décembre 2016

Podcast ADN N°17 : Sur les OVNIS, avec Pierre Lagrange (Partie 1)

Première partie : Kenneth Arnold







(Durée 02 : 05 : 15)
Télécharger la première partie du podcast

Le 25 Juin 1947, Kenneth Arnold, homme d'affaire et pilote de l'Idaho, aperçoit neuf engins inconnus survolants le mont Rainier. Inquiet pour la sécurité de l'espace aérien national et en l'absence d'autres autorités, ce patriote américain confie son témoignage à deux journalistes de Pendleton. L'un d'entre eux se charge, comme d'habitude, de transmettre ce fait divers à un vaste réseau de presse. A cet instant, Bill Bequette ignore que la dépêche qu'il est en train d'envoyer va bouleverser l'histoire du XXè siècle... les soucoupes volantes sont sur le point de naître.

Pierre Lagrange, Kenneth Arnold

Avec Pierre Lagrange, sociologue des sciences spécialisés dans l'ésotérisme et l'histoire des controverses scientifiques borderlines, nous retraçons l'histoire de Kenneth Arnold, de 1947 à 1950. Pierre nous dévoile pas à pas les éléments de l'enquête qu'il a menée en France et aux États-Unis. Avec lui, nous nous interrogeons sur les enjeux historiques et le traitement de ce témoignage. Comment est-on passé du simple fait divers de presse à l'un des débats les plus passionnés de notre temps ?

Il ne s'agit pas de croire ou de ne pas croire, mais de comprendre les véritables enjeux de ce débat et des problématiques qu'il soulève.

Podcast ADN N°17 : Sur les OVNIS, avec Pierre Lagrange (Partie 2)

Deuxième Partie : Les Autorités







(Durée 02 : 11 : 37)
Télécharger la deuxième partie du podcast

Kenneth Arnold a vu des engins mystérieux. Les autorités américaines s'emparent de la question. Mais, entre 1947 et 1970, le sujet est si brûlant que chaque institution cherche à s'en défausser sur une autre institution. L'armée transmet le dossier aux universités, les universités s'en défaussent à leur tour, laissant le sujet à des associations d'ufologues. Tout le monde se passe la patate chaude, dans un climat de suspicion absolu. Peu à peu, le débat sur les OVNIs tourne au cauchemar. Les pro-ovnis et les anti-ovnis se déchirent et les médias passent à côté du véritable sujet.

Edward Condon

Avec Pierre Lagrange, nous tentons de dresser l'histoire du concept d'OVNI de 1947 jusqu'à nos jours. Du Rapport Condon à X-Files, en passant par la fondation du GEIPAN (Groupe d'études et d'information sur les phénomènes spatiaux non-identifiés), nous verrons que les controverses sur les OVNIs sont avant tout d'excellents révélateurs de la façon dont nous construisons les faits scientifiques. Car, à travers la controverse au sujet des OVNIs, c'est un véritable maelstrom que nous sommes en train de contempler.

Bonne semaine à tous ! Portez-vous bien et surtout jouez-bien !