jeudi 9 novembre 2017

Podcast One Shot N°58 : The Tragedy of GJ 237b, de Caitlynn Belle et Ben Lehman






(Durée 01 : 32 : 04)
Télécharger le podcast

Encore un jeu qui fera dire à Croc que les narrativistes branlent du manche ! Et pour cause, The Tragedy of GJ 237b est probablement le jeu le plus ésothéorique auquel je n'ai jamais joué. Caitlynn Belle et Ben Lehman nous proposent en effet de jouer à un jeu de rôle pour zéro joueur... Aucun. Il n'y a pas de joueur et, donc, aucun manche à branler, finalement. La fête qui n'a pas commencée serait-elle donc déjà finie ?


Non ! Avec Fabien, Maxime et Emmanuelle, nous ne jouerons jamais à The Tragedy of GJ 237b. Nous n'atteindrons jamais GJ 237b. Aucun podcasteur, pas d'auditeur. Il n'y a pas de verbe à la phrase précédente. Nous n'avons pas vraiment critiqué ce jeu, puisque nous n'y avons pas vraiment joué. Le jeu ne nous inspirera aucun commentaire et nous nous contenterons de ne pas en faire l'éloge.

Il n'y a pas de semaine à tous ! Il est impossible que vous vous portiez et, sans vous, jouez bien !

9 commentaires :

  1. À mon avis un des meilleurs podcasts de la Cellule, j'ai beaucoup apprécié l'apport du transmedia.

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement je crois que ça manque de build-up et d'investissement émotionnel, j'aurais eu du mal à me sentir investis et à "croire" cette histoire et être réticent à ouvrir la porte.

    L'idée est bonne mais sans doute pas assez exploitée.

    RépondreSupprimer
  3. Ce jeu est vraiment particulier mais assez intéressant sur les questions qu'il transporte.

    Il est proche dans les question de Feyerabend sur la place du mythe dans la science. On le voit aussi dans le débat qui a suivie où on retrouve les problématique abordé par "Contre la Méthode" sur la destruction de la mythologie et du savoir magique par la science occidental colonialiste.

    On peut se demander où est le savoir. Si il est dans la découverte des restes de cette civilisation ou si il est dans sa recherche (métaphysique ou non) à l'intérieur et à l'extérieur du jeu.
    C'était vraiment un très bon podcaster

    RépondreSupprimer
  4. La discussion dans ce podcast atteint des sommets !

    Le jeu m'a fait pensé aux associations qui protègent les dernières populations tribales qui vivent dans des coins où "l'homme moderne" n'a pas encore mis les pieds, par exemple certains coins de la forêt Amazonienne. Forcément, les membres de ces associations doivent être fascinés de leur existence, et en même temps ils ne peuvent aller directement à leur rencontre puisque des pathogènes que nous portons qui pour nous donneraient des maladies bénignes peuvent être dévastateur dans ces populations.

    RépondreSupprimer
  5. Quand tu parles de religion/religieux, je n'ai pas l'impression de saisir le sens de ce mot, Fabien. Ce serait cool que tu donnes ta définition dans un prochain podcast qui aborde le sujet (si dans ce cas, c'est "juste" un synonyme de spiritualité, en fait?) :-)

    Merci pour ce podcast fascinant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de me pousser à préciser ce que j'entends par-là. Paradoxalement, c'est une question que je ne me suis pas encore posée sérieusement, alors qu'elle est tellement centrale pour moi. Je ne sais pas encore te répondre clairement. Ce qui est de plus en plus clair pour moi, c'est que la critique athée traditionnelle de la religion (la religion est l'expression d'une névrose partagée, la religion est une idéologie pour que les classes dominantes imposent leur pouvoir, la croyance est lénifiante, la croyance est irrationnelle, etc.) est juste, mais incomplète. En gros, il y a aussi des aspects de la religion, y compris des religions instituées les plus traditionnelles, qui peuvent faire profondément du bien au pratiquant/croyant. C'est compliqué de te répondre simplement parce qu'il faudrait que je développe tout ce que le zen et Jung m'ont appris, et toute la réflexion sur la fiction qu'on mentionne avec Romaric, et je ne peux pas faire ça aussi vite dans un commentaire. Je suis convaincu que le jeu de rôle peut puiser là-dedans, et même que c'est essentiellement une activité religieuse.
      J'espère faire un podcast où on reparlera de psychanalyse de façon un peu plus approfondie. Promis, je reparlerai de tout ça, petit bout par petit bout.

      Merci de ton intérêt ! :)

      Supprimer
    2. Merci pour ton retour, curieux d'entendre vos développements sur ce sujet depuis mon point de vue ignostique!

      Supprimer
  6. Pour info, une boîte de merde de Piero Manzoni a été ouverte en 1989 par Bernard Bazile. Et il y avait une autre boîte dedans qui n'a pas été ouverte.

    RépondreSupprimer
  7. La video a causé les liens podcasts à foirer (sur podcast republic). Du coup, il faut regarder sur le site wouaibe.

    RépondreSupprimer