jeudi 12 mars 2020

Podcast JDR : Couvrez ce "MJ" que je ne saurais voir...

(Durée 01 : 22 : 02)
Télécharger le podcast

Avez-vous noté que le nom "maître du jeu" est très souvent voilé par un terme singulier souvent propre à l'univers du jeu de rôle qu'il anime ? L’éminence grise, Le Conteur, le Veneur, le Gardien, autant de termes qui désignent, sans le désigner, "le maître du jeu". Couvrez ce MJ que je ne saurais voir...


Avec Antoine, Frédéric, Pierre, Morgane, Jérôme et Natacha, nous nous demandons pourquoi l'expression maître du jeu se trouve ainsi cachée derrière un écran de fumée. Est-ce pour des raisons esthétiques ? pour des raisons ludiques ? Ou bien ce choix révèlerait-il en réalité une volonté plus sociale ou politique ? Le maître du jeu existe-t-il vraiment ? et, s'il n'existe pas, pourquoi continuer à employer ce terme ?

Bonne semaine à tous et à toutes, portez-vous bien et surtout jouez bien !

5 commentaires :

  1. Nous, à La Cellule, on craint pas le COVID 19 parce que ce podcast a été enregistré en 2019 ! Alors merci à Natacha pour ce sujet ainsi qu'à tous les joyeux podcasteurs qui sont intervenus dans ce débat passionné ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est marrant comme une traduction peut faire de l'effet.
    La Divine Rose Trémière en anglais est juste Hollyhock God ;)

    RépondreSupprimer
  3. Morgane : hyperonyme.

    RépondreSupprimer
  4. Alors j'arrive très en retard sur ce podcast, très intéressant, mais je tenais à signaler qu'historiquement le terme utilisé pour le Dungeon Master est Arbitre. Plus exactement c'est referee donc référant car dans les wargames il y avait souvent un joueur pour arbitrer des conflits sur des interprétations de règles.
    Sinon je trouve aussi que le nom du MJ invite à l'imaginaire: dans mes jeux j'ai choisi Narrateur (car c'est souvent lui/elle qui raconte l'histoire créée par la partie) et Contrôle (pour un jeu de SF moins dans le sens de celui qui contrôle les autres que celui qui sert d'interface avec le monde).
    Sinon LE mj ça n'existe pas, il y autant de variations que de personnes qui portent ce titre. Simplement comme souvent nous avons besoin de nommer quelque chose pour comprendre de quoi on parle. Mais paradoxalement ce rôle de meneur n'a jamais vraiment été correctement explicité.

    RépondreSupprimer
  5. Débat très intéressant (j'arrive encore plus tard que Darky !).
    Il y a quelques lignes au début de l'aventure D&D qui indique que Gygax et Arneson et consort avaient bien conscience des ambiguités autour du terme de GM et DM. Ne serait-ce que parce que les deux anciens considéraient leur rôle et leurs responsabilités de manière significativement différente.
    Ces ambiguités perdurent même si certaines initiatives mettent mieux en lumière aujourd'hui les attendus de l'auteur face à la performance du mj.
    Anecdote : il n'a pas été fait mention du nom du mj dans Inflorenza (la Confidente) et je saigne :)
    Merci, c'était cool.

    RépondreSupprimer