mardi 15 février 2011

Podcast HS : Vous avez dit FFJDR ?








Bonjour à Tous !

Ce mois-ci c'est la fédération française de jeu de rôle (FFJDR) qui s'exprime dans nos micros. Avec Thomas Laborey et Lucien Pagnon nous revenons sur les origines de la fédération : la définition qu'elle donne du jeu de rôle aujourd'hui et ses projets à moyens et longs termes.

Sans aucune langue de bois et en toute franchise les deux membres présentent leur conception du jeu de rôle et n'hésitent pas à nous faire partager leur vision du monde rôliste. ils répondent même aux différentes attaques dont ils ont été récemment victimes. Un podcast polémique et dense qui mérite le coup d'oreille. Nous tenons néanmoins à renouveler notre affirmation d'indépendance vis-à-vis des grands groupes pharmaceutiques usant de paracétamol.

A bientôt ! Merci de votre fidélité ! Jouez bien !

22 commentaires :

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Un podcast intéressant ^^

    J'avoue que je l'attendais avec curiosité, ayant pris connaissance de ce blog à l'AG de la FFJdR, et de la volonté d'interview devant suivre.

    De petites choses qui font grincer des dents parfois, mais on reconnait bien la ligne directrice de la FFJdR.
    Comme à son habitude, Thomas Laborey reste un très bon orateur ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que M.Laborey se fourvoie totalement quant il dit que nous avons fait cet article pour nous faire de la pub. D'autant qu'en plus c'est qualifier d'attaque dans le dos chose qui n'a jamais été le cas. C'est juste un commentaire d'une vidéo dont le dessein était évidement de "faire réagir". Tant et si bien que nous avons laisser toute le loisir a tout le monde de pouvoir s'exprimer. On a même envoyer un Mail a la FFJDR afin qu'elle s'exprime et ait son droit de réponse voire même de rectification. Et a ce jour rien ne nous est parvenu. On est pas des gens bornés et obtus.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas d'accord avec toi, Romaric, lorsque tu dis que tu as pu constater la démocratie à la FFJDR. J'ai vu une AG où les gens protestaient contre des décisions et où le CA lui a répondu "Nous ne sommes pas en démocratie directe"... silence dans les rangs.
    La dernière partie me semble quand même très hallucinante sur les rôlistes mais c'est la liberté d'expression.

    Sinon, bon podcast (un peu long).

    RépondreSupprimer
  5. Bon podcast et avis intéressant même si je n'adhère pas à tout.

    Sur l'histoire de mysteymachine, je trouve surtout regrettable la réaction de la fédération qui montre une fermeture d'esprit et une grande immaturité. Ils n'ont fait que donner leurs avis et ont les incendies. Et contrairement à ce que pense la fédération, beaucoup de personne pensent comme eux (et depuis des années). Il faut accepter la critique et parfois ce remettre en question.

    Moi ce qui m'aurais intéresser surtout, ce n''est pas de savoir ce que la ff peut faire, mais ce qu'elle a déjà fait pour le jdr. Parce que ca fait au moins 10 ans qu'on entend le même discourt sans avoir le moindre résultat concret. Faire de la com c'est bien, mais avoir des résultat c'est mieux. Et je pense que c'est pourquoi il y a si peut de personne membre.
    @+

    RépondreSupprimer
  6. Quoi qu’il en soit la FFJDR n’est pas une fédération officielle, c’est une simple association. Ils font donc ce qu’ils veulent, pensent ce qu’ils veulent, mais ne doivent pas imaginer ou affirmer être plus représentatif d’autre chose que de leurs propres membres uniquement. Le seul point important c’est qu’il faut que leur président arrête de cracher sur tout le monde…

    RépondreSupprimer
  7. Faudrait déjà que la FFJDR cesse de tenir le double langage de "on est une fédération pour prendre vos cotisations et être ceux qu'on interroge mais on ne l'est plus dès qu'il s'agit de vous représenter". Et qu'elle change de nom, c'est quand même assez spécieux qu'une association "ordinaire" prenne un tel nom et empêche ainsi l'émergence d'une vraie fédération qui pourrait s'exprimer au nom des rôlistes et aider le loisir...

    RépondreSupprimer
  8. En même temps rien n'empêche de créer une fédé du rôliste... une asso à monter c'est pas compliqué et suffit de la nommer fédé.

    Mais je pense que personne ne sera assez couillu pour le faire. Et j'ai peur de voir la tête du mec qui représentera les rôlistes... Un métaleux aux cheveux gras DDiste ?! on passera pour des branques...

    RépondreSupprimer
  9. Je trouve surprenant qu'une association qui est sensée "fédérer" encourage de manière aussi évidente des réflexes de "clans".

    D'un côté, nous avons les martyrs de la cause, les gentils abonnés de la FFJDR qui sacrifient leur temps, leur argent, et blablabla pour mettre en avant NOTRE loisir selon LEUR vision de la chose finalement.

    De l'autre côté, il y a les "connards de rôlistes de garage" qui s'en foutent d'aller serrer des mains moites à des politocards dans l'espoir un peu vain de populariser un jeu de société dont le côté underground nous avait peut-être aussi attiré vers lui à la base.

    Appartenant à cette dernière catégorie de rôliste, je trouve le discours de fin de monsieur Laborey maladroit et vain. Je ne nie pas la légitimité de l'existence d'une association comme la FFJDR... après tout, ils ne font pas de mal et si ça les amuse et qu'il croient en leur "combat"... Pourquoi pas? Mais toujours est-il que je ne vois que peu d'intérêt à leur démarche et trouve cette forme de hiérarchie (amalgame tes projets aux nôtres et on te donne de la "crédibilité" par notre présence sinon t'es pas "in", laissez-moi rire...) quasi-imposée parfaitement ridicule. Je trouve également la mise au pilori du site "Mysterymachine" tout simplement pitoyable. J'ai vu la vidéo de rôlisteTV ainsi que l'article incriminé et je crois, pour ma part, qu'il exprimait ce que pas mal de rôlistes pensent. Les images parlaient d'elles-même et ce podcast confirme encore une fois mon aversion pour une certaine vision du monde du jdr que vous semblez prôner.

    Vous vous en foutez probablement de mon avis, monsieur Laborey, mais permettez-moi à mon tour de vous rendre la politesse. On sent une recherche théorique avancée dans votre vision de notre loisir mais tellement peu de pratique que je vous trouve finalement assez mal placé pour juger des rôlistes qui ont fait et font encore des choses sans vous dans le développement de ce loisir que vous prétendez pourtant défendre... Je serais heureux de m'asseoir à une table de démo que vous animeriez afin de pouvoir me faire une idée plus précise de vos qualités de mj. Sans doute n'avez vous plus le temps d'initier de jeunes joueurs comme les "connards de rôlistes de garage" que nous sommes le font encore régulièrement...

    Salutations "ludiques" si vous saisissez encore la portée de ce mot.

    Ash

    RépondreSupprimer
  10. A mon humble avis, l'intérêt ludique et émotionnel du jeu de rôle est fortement lié à ses mécanismes historiques (classes, expériences, attributs etc...) ainsi qu'à des sous-genres de l'imaginaire fantastique généralement dénigrés (le med-fan, le space opera etc...).

    Bien sûr il existe des alternatives, mais elles ne constituent pas une élite, mais une marge expérimentale. Que cela plaise ou non, le jdr est profondément "geek" dans son ADN.

    En avoir honte et cracher sur les racines même du hobby pour faire le beau me semble d'une prétention sans nom et d'une vacuité totale.

    RépondreSupprimer
  11. Un podcast intéressant.
    Très.

    Un Thomas en forme qui monopolise la parole, des propos choc destinés à montrer une position forte mais qui érodent la position de la FFJDR.

    Il y a des points vraiment intéressants, cela dit, dans ses propos... une fois digéré les 2-3 incohérences qui minent l'appréciation de ces 60 minutes de speech et qui vont faire couler le plus d'encre.

    Et enfin l'officialisation du déjà depuis longtemps célèbre (même si jusque là pas assumé) "on n'est pas là pour représenter les rôlistes"...
    Avec une explication en prime, même si elle reste bancale : sans rôliste, pas de jdr.

    Bref.
    Du grand FFJDR, dans les bons points comme dans les autres.

    RépondreSupprimer
  12. Je cite Onze :
    """"""
    J'ai vu une AG où les gens protestaient contre des décisions et où le CA lui a répondu "Nous ne sommes pas en démocratie directe"... silence dans les rangs.
    """"""

    C'est pourtant vrai. La démocratie directe est le mode de démocratie appliqué par les anarchistes dans leurs communes... Et ça m'étonnerai fortement que ce soit celui de la FFJDR.
    En démocratie directe, on élis quelqu'un pour effectuer des tâches particulières, et rien d'autre, et on peu le révoquer à tout moment. De plus, il n'a aucun droit d'imposer quoi que ce soit :
    C'est le "gouvernement" qui obéis au peuple.
    Pas le peuple qui obéis au gouvernement.

    (Tu le savais sûrement déjà).

    Donc non, malheureusement, la FFJDR n'est pas une association en démocratie directe.

    (Désolé de dire des platitudes que tout le monde connait, mais, ça peut pas faire de mal de préciser le truc un peu...)

    RépondreSupprimer
  13. Après avoir écouté le podcast en entier, je trouve finalement Thomas très clair sur ses but et dans sa façon de les exprimer.
    On peux trouver d'autres gens qui disent eux aussi jouer au jeu de rôle et n'en on pas la même vision et le même vécu que nous.
    Le jeu de rôle est une activité ou l'on gagne à se rappeler qu'il n'y a pas de mauvaise façon de gagner si l'on s'amuse ensemble, je trouve.

    RépondreSupprimer
  14. Rôliste de garage26 février 2011 à 04:29

    Ah ouais quand même. Sidérant.

    Dès les premières phrases, un nez averti peut renifler ce qui suivre, ratiocinations oiseuses propres à séduire les machines à subventions, pardon les collectivités et sous-directions ministérielles(*), etc., mais alors vers la fin, ça devient vraiment cosmique :D

    Sinon, je pense comme Bill, bien résumé. Par curiosité, existe-t-il en France une autre asso de jdr connue, et qui tienne un discours moins barré ?


    (*) Sauf que non, désolé les mecs. Ca ne marchera pas, pour la bonne raison que les organismes qui pourraient filer des sous ou encourager ce loisir considèrent les rôlistes comme des "petits fachos". (Non, ce n'est pas vrai, et oui, c'est pourtant bien ce que pense de nous le petit milieu de la subvention culturelle.) Bref, ce genre de public les intéresse à peu près autant que la scène metal...
    Orientation vouée à l'échec, donc, en plus d'être assez éloignée des préoccupations du rôliste lambda.

    RépondreSupprimer
  15. Thomas, j'ai l'impression d'entendre un délégué syndical quand tu parles, c'est dommage tu parles bien, faudrait juste que tu penses moins à l'engagement et plus au partage de ta passion.

    Tes amis et toi veulent promouvoir et défendre le jdr, bah commencez par faire rêver les gens et titiller leur imaginaire. Parce que l'Arlette du jdr c'est pas très bandant, même si tu te fais pas mal mousser.

    En bref: écoutez-vous moins parler et jouez plus, ça nous fera des vacances.

    RépondreSupprimer
  16. La FFJDR est devenue la vitrine de Imaginez.net.
    Je félicite les membres d'Imaginez.net de faire vivre la FFJDR, mais si c'est pour s'en servir d'outil pour atteindre une légitimité qu'ils n'avaient pas et pour propager leur propre vision marginale et intellectualiste du jeu, c'est franchement malhonnète, il n'y a pas d'autre mot.

    RépondreSupprimer
  17. Je connaissais mal (pas?) la fédération et je viens réellement de la découvrir. En tant qu'actif et amoureux du JdR, je trouve les commentaires précédents méchants et dommageables. Je trouve les deux personnes de la fédé très claires et très engagées pour notre activité préférée. John Wick a intellectualisé le rôle de MJ et il n'en donne pas moins de plaisir et n'en fait pas moins avancer notre loisir. J'adhère aux valeurs et idées prônées par la fédération et je vous remercie pour ce podcast.

    RépondreSupprimer
  18. Je crois que Mr Laborey essaie de coller une définition plus générale au jeu de rôle et que cela semble l'énerver de ne pas croire que nous, réolistes ne savons pas a quoi nous jouons.

    Je voudrais savoir depuis quand monsieur Laborey n'a-t-il pas fait de partie de jdr, ou n'a-t-il pa vu le monde au dernier MdJ.

    Les buts et les projets de la FFJDR sont louables et vraiment, leur proposition de developpement au niveau nationale et intéressant.

    Mais il faudrait changer de ligne de conduite, je trouve qu'on cherche a mettre des classes là ou il n'y en a pas et que si la FFJDR continue dans cette ligne, elle risque de se coupée du monde.

    Néanmoins vous restez nos porte-paroles, car vous avez acceptés une mission bien difficile et compliqué: nous représenté et quoiqu'en dise les gens c'est d'autant plus difficile de le faire par défaut. Vous assumez une mission dont-ils vous manque le mandat.

    J'essaierais de vous rejoindre, car vous méritez un soutien, mais s'il vous plait changer cet ligne de conduite qui ne conduirait surement qu'a vous coupez d'une communauté que vous essayer de contactée...

    RépondreSupprimer
  19. C'est "ça" qui est censé représenter le JdR en France ?

    Le JdR n'est pas mort, en effet, mais quand écoute ça, je trouve qu'il est bien malade......

    RépondreSupprimer
  20. Je suis venu écouter le podcast suite à l'édito de Casus Belli.

    D'un côté les gars de la FFJDR nous disent que les rôlistes sont coopératifs et respectent la parole de l'autre. D'un autre côté ils nous disent que les rôlistes sont des couillons qui ne savent pas à quoi ils jouent, ni comment ils y sont venus. Ils s'acharnent sur des définitions psychorigides (ok il y a des réflexions intéressantes) et veulent absolument avoir le dernier mot...

    Tout ça manque un peu de convivialité hein ! Désolé mais j'aime mieux Arnaud Cuidet, Le Grümph, Jérôme "Brand" Larré, Didier Guiserix etc...

    RépondreSupprimer
  21. CA FFJDR et surtout Thomas.L
    DÉMISSION!!!!!

    RépondreSupprimer
  22. et bien en voilà un roliste comme j'aime. Pourquoi ne m'a-t-on pas dit que je passais à côté de certaines choses plus tôt ? Au moins, je comprends maintenant ces idées et je cautionne

    RépondreSupprimer