jeudi 22 novembre 2018

Podcast JDR : Le Jeu de Rôle sur table virtuelle






(Durée 01 : 23 : 06)
Télécharger le podcast

"Il y a le Jeu de rôle Grandeur Nature... puis, juste en dessous, il y a le Jeu de Rôle... et puis, dans la crasse, il y a le jeu de rôle virtuel, quoi..." Voilà qui résume assez bien la pensée courante quant à la hiérarchisation de nos médias.


Image d'une excellente vidéo de John Lang sur le sujet

Avec Vivien, François et Pierre, nous nous interrogeons sur la pratique du jeu de rôle sur table virtuelle. Pourquoi le jeu de rôle sur table virtuelle est-il encore considéré comme un sous jeu de rôle ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de partie ? Le jeu de rôle sur table virtuelle est-il un média à part entière ?

Bonne semaine à tous et à toutes ! Portez-vous bien et surtout jouez bien, sur table virtuelle, ou pas...

5 commentaires :

  1. Réponses
    1. J'avoue que j'ai éclaté de rire dans la rue en entendant ce passage embarassé sur les personnages âgées :D
      Mais rassure toi, tu as l'âge de ma petite sœur, pour moi tu seras toujours un minot !

      Supprimer
  2. J'ai joué 18 mois 1 fois / semaine en table virtuelle et je n'y trouve pas ce que j'aime en table physique, pour les raisons évoquées.

    Je me demande tout simplement si le problème principal du jeu en table virtuelle est de vouloir faire jouer à des jeux qui ont été écrits pour de la table physique.

    Je pense qu'il y a un espace de gamedesign inexploré, ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (10 minutes après, Romaric "et sinon, il faut que le jdr virtuel créé ses propres jeux", bah voila, j'ai encore posté trop vite :) )

      Supprimer
  3. Attention, ne jamais prononcer ou écrire le nom de cette VTT où on voit les dés rouler : ça invoque les mecs qui ont payé pour ça et qui n'assument pas leur futilité; ils vont se sentir obligés de te prouver que c'est l'outil ultime.

    Le jeu en ligne n'implique pas forcément l'usage d'une VTT. Cet outil présente 2 risques qui peuvent ruiner le côté pratique :

    - explosion du temps de préparation pour le MJ s'il veut montrer des "maps" aussi léchées que dans un jeu vidéo
    - la charge mentale du MJ en partie (surveiller le chat, gérer les "tokens", le brouilla de guerre, etc ...)

    Pour se rendre compte de la courbe d'apprentissage du jeu en ligne, il suffit d'aller sur Youtube et de comparer un "one shot" avec des joueurs rassemblés pour tester un jeu et le dernier épisode d'une campagne.

    RépondreSupprimer