jeudi 8 septembre 2016

Podcast JDR en Campagne N°04 : Néphilim, le souffle du dragon






(Durée 01 : 52 : 15)
Télécharger le podcast

Néphilim est un jeu de rôle traditionnel de Frédéric Weil (édité par Multisim), dans lequel les joueurs incarnent des créatures élémentaires condamnée à parasiter des êtres vivants. Ainsi, de la même façon que le rôliste prend le contrôle d'un personnage, le Néphilim prend le contrôle d'un humain destiné à devenir le véhicule de sa volonté. Or, comme dit le vieil adage, qui veut aller loin préserve sa monture. Le Néphilim doit donc entretenir la vie prosaïque et mortelle de son petit humain, tout en poursuivant des objectifs mystiques liés à sa vie d'immortelle.


Avec Géraldine, Flavie et Yann-Sully, nous avons testé Néphilim en arpentant une campagne datant des années 90 ; une campagne mythique intitulée : le Souffle du Dragon. Si l'univers et les promesses du jeu parviennent sans peine à nous faire rêver, voire même à réenchanter notre monde, les règles et les parties de Néphilim nous ont fait connaître l'Enfer.

Bonne rentrée à tous ! Portez-vous bien et surtout jouez bien !

10 commentaires :

  1. C'est du pinaillage mais quand même
    Le système de résolution s'appelle pas chaosium (qui est un éditeur) mais brp pour basic role playing game à plus

    RépondreSupprimer
  2. La nouvelle saison démarre en fanfare avec un playtest de campagne! C'est vraiment génial d'avoir un retour sur un jeu qui, en définitive, se prête clairement plus à des campagnes qu'à un one shot. Evidemment ça prend beaucoup de temps à réaliser, donc je doute qu'on puisse en écouter souvent, mais c'est vraiment énorme.

    Sinon, vous parlez du Da Vinci Code, mais on peut aussi citer le pendule de Foucault d'Umberto Eco, qui niveau jeu sur les symboles et le complotisme atteint des sommets (quitte parfois à être un peu chiant à mon gout mais c'est à tester!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'appuie la mention du Pendule de Foucault ! Ce qui est vraiment intéressant, c'est qu'Eco est très critique de l'interprétation hermétique en en montrant la séduction et les dangers, ce qui empêche d'en faire une démarche complaisante dans laquelle on pourrait s'enfermer.
      Il parle aussi beaucoup de ce type d'interprétation dans un texte appelé "Deux modèles d'interprétation", dans le recueil "Les Limites de l'interprétation", à lire !

      Supprimer
  3. Hurlement a été édité par les "Editions Dragons radieux"... !!! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'il voulait parler de Chimères (la "suite" d'Hurlements). Mais le premier jeu de Multisim est Nephilim, Chimères est arrivé bien plus tard. J'ai pas fini d'écouter mais ca me redonne envie de rejouer à Neph. Est-ce qu'il serait possible d'avoir les modifications apportées par rapport à la base.

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement c'est très intéressant d'avoir vos retours sur une campagne complète !
    Et le jeu à l'air d'avoir de gros avantages, notamment le fait de jouer à notre époque (ou presque pour cette campagne) dans un environnement qu'on peut revisiter "en vrai" par la suite c'est vraiment sympa !

    RépondreSupprimer
  6. Très intéressant sur le PNJ Merlin, Archétype de ce PNJ voué à l'échec. Comment vous les évitez vous dans votre écriture ?

    RépondreSupprimer
  7. Si ça peut intéresser des gens, il y a un mmo (jouable 90% solo si on le souhaite) qui s'appelle The Secret World et est très axé sur des domaines communs à Néphilim. On choisi d'y être un Illuminati ou un Templier, d'y combattre des bêtes mythologiques et mystérieuses (salut Chtulu o/) et on y retrouve cet aspect "filtre sur le quotidien". Et pour la synesthésie chérie de Romaric, il y a un navigateur internet dans le jeu et des pages créées pour le jeu, notamment pour la résolutions d'énigmes (oh un membre de Truc Corps mort avec sa carte d'employé, pouf tu vas sur le site, tu vois le nom de l'employé, tu fais des recherches sur son identité etc etc)

    Voilà voilà =) Un jeu très sympa seul comme en groupe

    RépondreSupprimer
  8. Salut Etienne7r, je viens de voir ton message.Je crois que ta question est un sujet de podcast. Cependant, je peux te donner un élément de réponse: en pensant que ce sont les pj les personnages les plus importants, ceux qu'il faut mettre en valeur. Je crois que ces pnj tout puissants qui rebutent les joueurs sont en fait des relicas d'autres médias, tels que le cinéma ou la littérature, et que c'est pour cela que ces perso pourtant trop classes sur le papier ne marchent pas en partie. Mais comme je l'ai dit, c'est seulement un début de réponse, car difficile d'être vraiment clair dans un commentaire... Ce sujet appelle clairement un podcast!

    RépondreSupprimer