jeudi 1 octobre 2015

Podcast Playtest N°7 : Vade-Mecum






(Durée 02 : 15 : 53)
Télécharger le podcast

Vade-Mecum est un jeu à secret à la croisée des chemins entre les séries 24 heures Chrono, X-Files, Die Hard et Parasite Eve. Il s'agit d'un jeu de rôle classique qui s'inspire ouvertement d'une esthétique propre aux vieux RPG (jeux-vidéo) des années 90. Ce jeu a été conçu comme l'illustration de ma théorie Maelstrom.


Pour ce deuxième playtest de Vade-Mecum, j'ai invité Ebene (Eole), Yann (CdV de Nesblog) et Emmanuelle, à choisir trois personnages parmi les quatre pré-tirés de Vade-Mecum. Entre scènes de combats scriptées et scènes dépeintes par un échiquier, Vade-Mecum revient sur ce qui a fait la gloire des premiers jeux de rôle : la figurine et la spatialisation des situations sur un plateau.

Bonne semaine à tous ! Portez-vous bien et, surtout, jouez bien !

7 commentaires :

  1. Merci à mes playtesteurs de l'extrême (Ebene, Coeur de Vandale et Emmanuelle) pour cette partie qui m'a appris beaucoup sur ce jeu. Par ailleurs, beaucoup de vos recommandations ont dores et déjà été implémentées dans le jeu ! Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Super émission! Par contre ce délire sur le fait de dire que la médecine occidentale ne soignent que le corps , c'est totalement faux , oui il y a eu des penseurs de la médecine qui prônaient cela , mais ils étaient minoritaires. Ce qui se passent actuellement est plus du au fait d'une industrialisation de la société en général que d'une volonté de soigner uniquement les corps et encore les médecins résistent à cela , c'est d'ailleurs Hippocrate qui parle de trouver la cause des causes , mais qu'ensuite il y a un travail à faire sur le patient , car il savait très bien qu'il ne pouvait pas tout soigner et que parfois le malade devait accepter cela , et même lorsqu’il soignait il y avait un suivie du patient.Par contre Personnellement , je considère la psychanalyse comme à hier nous ayant fait perdre 50 ans sur les traitements de troubles mentaux comme l'autisme (Les concept d'inconscient et de psychothérapie existant avant Freud).
    Enfin voilà je trouve ça très manichéen de présenter la médecine occidentale comme mauvaise car ne prenant pas soin de l'esprit (ce qui est faux il me semble). La grosse différence il est vrai en la culture occidentale et orientale , c'est que Occident on voit moins les choses de manière cyclique , ce qui est plus le cas en Orient.

    Enfin bref , c'est juste cette remarque qui m'a fait sursauté , mais ce jeu me donne très envie et j'ai hâte qu'il soit disponible pour que je puisse y jouer.

    RépondreSupprimer
  3. Vachement alléchant tout ça!
    J'ai hâte d'avoir le jeu dans les mains. Le jeu me fait penser à Sens (campagne scriptée à secret bien ficelée) mais sans le côté monumental de l'hexalogie, et avec un système plus moderne, autant dire que si il tiens ses promesse ça va déboiter!

    Par contre je rejoint Ilian, Romaric fait gaffe avec les affirmations du genre "le médecine occidentale c'est à chier", c'est le genre de choses qui conforte tous les charlatans et les allumés du complot médical. La médecine moderne, ça marche, et c'est dangereux de laisser entendre le contraire. Ça n'empêche pas de la critiquer et de s'intéresser à des alternatives (même si dans l'idéal ce serait mieux d'éviter de se faire plumer par les homéopathes et autre vendeurs de poudre de perlinpinpin), mais il ne faut pas dire de bêtises non plus.

    RépondreSupprimer
  4. Oui oui c'est noté. Vous avez raison... mais vous savez, c'est ma modération personnelle, ma finesse et le fait que je n'exagère jamais... bref, vous avez raison =D

    RépondreSupprimer
  5. Passionnant comme souvent.

    Je suis à la fois curieux et un peu dubitatif sur cette proposition... Si le mélange Trpg/histoire intéressante à secrets/ambiance peut marcher en jeux vidéo, l'adapter, ou plutôt recréer cette magie en JDR me semble un tour de force compliqué mais audacieux.

    Déjà au niveau du contrat social, concilier les amateur de réflexions/intrigues/roleplay/enquêtes avec ceux qui préfèrent les aspects plus ludique du jdr règles/optimisations/tactiques/combats est en soit un tour de force. Bien entendu, on peut aimer les deux "styles"... c'est plus au niveau du dosage que cela semble compliqué.

    Souvent les amateurs de jdr à secrets préfèrent les dispositifs simples qui n'entravent que peu la fiction (typiquement Ambre par exemple).

    En tout cas bonne chance à toi pour ton expérimentation. Au passage, je te conseille fortement (si tu ne le connais pas) de jeter un oeil sur le jeu vidéo KOUDELKA sur PS1 (préquelle de l'excellente série shadowheart)... Je pense que c'est un jeu dans la veine de ce que tu cherches à produire.

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de l'acheter ! Merci Wulfen ! Pour tes encouragements et ce jeu vidéo KOUDELKA qui m'a l'air franchement énorme ! (Je ne le connaissais pas ^^ Je suis Heureux ERE)

    RépondreSupprimer
  7. Pour le soucis d'initiative relevé par CdV avec l'Anima, pourquoi ne pas imposer un ordre autour de la table ? Du style King, le Roi, est généralement la pièce que l'on ne bouge qu'en dernier recours (roc exclu), là où Queen, la dame, est une pièce puissante, polyvalente, mais fragile, qui du coup agirait plus vite dans Vade Mecum puisqu'on s'en sert plus souvent aux échecs.

    RépondreSupprimer