jeudi 29 juin 2017

Podcast Bonus N°18 : Le Jeu de Rôle, pourquoi faire la promotion de ce jeu dangereux ?






(Durée 02: 16 : 14)
Télécharger le podcast

Dans les années 90, les médias généralistes décrètent que le jeu de rôle est une activité dangereuse. Depuis, beaucoup d'éditeurs et d'auteurs, dans la presse ou sur internet, ont grandi et prospéré avec l'idée que le jeu de rôle était un loisir qu'il fallait défendre et dont il fallait faire la promotion. De fil en aiguille, les rôlistes sont devenus de moins en moins joueurs et de plus en plus tribunitiens.


Pour notre dernier podcast de la saison, nous ravivons la flamme de ce débat. Le jeu de rôle est-il dangereux ? Faut-il en faire la promotion ? Que signifie faire la promotion du jeu de rôle ? Ne vaut-il pas mieux faire la promotion d'un jeu de rôle plutôt que de faire la promotion du jeu de rôle. Et si c'était justement cette promotion maladive de la FFJDR, du Joueur du Grenier, de Casus Belli et de Casus TV qui rendait aujourd'hui le jeu de rôle creepy pour les plus jeunes d'entre nous ? Notre huitième saison s'achève, mais la foire d'empoigne ne fait que commencer.

Bonnes vacances à tous ! Rendez-vous le jeudi 7 Septembre 2017, pour notre neuvième saison. D'ici là, portez-vous bien et, surtout, jouez bien.

4 commentaires :

  1. Trop d'alcool nuit à la réflexion
    Pas très professionnel tout ça ^^
    Sinon moi je milite pour le jeu de rôle avec des vidéos de merde car j'aimerais que ça soit un loisir de masse
    Voilà voilà bonnes vacances même si 2 mois sans vous entendre ça fait chié

    RépondreSupprimer
  2. Ouaip.. les cris dans le micro c'est pas top..


    Sinon un débat qui part dans tous les sens mais qui est intéréssant !

    En tant que vieux joueur ( j'ai commencé en ... 1981 ! ;) ) je vous assure que "l'affaire Dumas" avait eu des répercussions. Nous avions été obligés d'annuler des GN. Le renouvellement des salles prêtées par les mairies pour le jeu sur table était devenu problématique etc.
    Même maintenant, certaines personnes - parfois de jeunes adultes - restent sur "le jdr ?! Mais c'est dangereux !" Sans bien sûr pouvoir expliquer d'oû vient cette idée...
    Comme quoi... il reste des séquelles...

    Bonnes vacances !

    --
    Ronan.. joueur... et métalleux ( y'en a qui cumulent ;) )

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Débat intéressant.
    Comme Ronan j'ai été témoin des conséquences de "l'affaire Dumas".
    Le club de JDR qu'il m'arrivait de fréquenter à l'époque a eu des discussions avec la mairie, mais a pu se maintenir, cependant la quasi totalité des moins de 15 ans ne sont jamais revenus, leurs parents étaient trop méfiants.
    Plus généralement, certains se souviennent qu'avant la dite affaire il y avait des rayons JDR dans les grandes enseignes culturelles, FNAC et Virgin en tête mais pas uniquement. Dans les jours qui ont suivis l'émission ces rayons ont disparus pour ne jamais revenir.
    Reste que c'est à nous, joueurs, de faire aimer notre loisir par l'exemplarité, en montrant qu'on est des gens comme les autres, que l'on n'est pas membres de sectes, que l'on n'adore pas satan en sacrifiant des vierges etc.

    Bonne vacances à tous

    RépondreSupprimer
  4. On trouve les réf aux affaires outre-atlantique évoquées pendant le podcast dans l'ebook n°15 Ptgptb

    http://ptgptb.fr/e-book-15-le-jdr-c-est-le-maaal

    RépondreSupprimer