jeudi 26 juin 2014

Podcast N°46 : Les personnages de Sens, la foire d'empoigne






(Durée 01 : 17 : 55)

Pour cet épisode final de la cinquième, nous avons fait revenir tous les grands sensiens de la saison. Au centre de la table, entre cidre et spaetzle, cette question, jetée en pâture à des podcasteurs déchainés : quel est le meilleur personnage de Sens Hexalogie ?


Avec Darky, Adrien, Yosei, Shado, Cedric, Alois (qui fait buguer les micros), Thomas, Flavie et Fabien (qui n'est pas là), nous analysons les personnages non-joueurs préférés des meneurs de Sens et des joueurs de Sens. Chaque tome de l'Hexalogie en cours voit briller des personnages différents.

Bonnes vacances à tous ! Portez-vous et surtout jouez bien ! A la rentrée, pour de nouveaux podcasts !

7 commentaires :

  1. Merci à tous les participants de cette foire d'empoigne hebdomadaire ! Un grand merci aux auditeurs de La Cellule pour tous les messages d'encouragements reçus cette année. Merci à tous. Passez de bonnes vacances !

    On se retrouve à la rentrée pour de nouveaux podcasts "unleashe" !

    A plus !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour

    Un podcast bien animé ! Bravo pour tout ce que vous faites à travers chaque année de podcast et à l'année prochaine.

    RépondreSupprimer
  3. Schultz (JérômeS.)26 juin 2014 à 13:39

    Désolé pour le craquage à la fin ^^
    Bonnes vacances à tous !

    RépondreSupprimer
  4. L'Armurier26 juin 2014 à 16:31

    Je précise que j'ai bien éviter les spoils et que c'est super frustrant de ne pouvoir écouter que 17 minutes de podcats.

    A part ça, mon PNJ préféré dans Renaissance c'est Chrysaor Orion. J'explique: j'ai déménagé assez loin de Lille et du coup pour expliquer l'absence de mon personnage de certains scénars on a convenu qu'il était expatrié à Sydney.
    Et puis finalement j'ai quand même réussi à faire 300 bornes régulièrement pour jouer et du coup j'ai eu des phases solo avec Orion qui est le seul PNJ avec qui mon personnage a développé une forme d'intimité.
    Je n'ai pas de goût particulier pour les Quadrias simplement parce que je ne saurais admirer un ennemi (en plus j'ai pas joué le Graveur).

    Bonnes vacances :)

    RépondreSupprimer
  5. Le thème de ultime de Classis selon moi: Viva la Vida de Coldplay.

    https://www.youtube.com/watch?v=oncmL69ZEJ8&list=RDoncmL69ZEJ8&index=1

    Explication de texte à deux balles:

    "I used to rule the world (...) Now in the morning I sleep alone, sweep the streets I used to own".
    -> Aquacity.

    "Once you go there was never an honest word, and that was when I ruled the world".
    -> C'est un gros traître.
    "People could'nt believe what I had become".
    -> Alors que les bugs kiffaient ce perso avant.

    "Revolutionaries wait for my head on a silver plate"
    -> Maintenant les bugs vont avoir sa peau.

    "Just a puppet on a lonely string"
    -> Il reste un jouet de Sens.


    Et la musique joyeuse/nostalgique parce que c'est Néant!

    RépondreSupprimer
  6. Haagenis de Fenraï27 juin 2014 à 16:08

    Ce serait sympathique de ne pas mettre de spoilers dans les commentaires. Certains joueurs n'ont pas toutes les clés : merci donc de ne pas enfoncer les portes.

    RépondreSupprimer
  7. Juste pour reprendre un peu le débat de la fin du Podcast concernant les jugements de valeurs sur les Immortels.

    Je pense qu'il est tout à fait possible pour un joueur de ne pas apprécier, voire détester, un Immortel tout en faisant partie de la résistance.

    A ma table, plusieurs de mes Bugs ont dans leurs faits de simulacres des liens avec Gladius, Maria, même avec des PNJs que j'ai inventé pour leur table et qui sont barmans, mécaniciens, ...
    Ils sont donc résistants et ont des liens avec des résistants, sans pour autant que ce soit avec Soren ou FinlongFinger.

    Certains de mes joueurs détestent FinlongFinger en pensant (comme cela à été dit dans le Podcast) que c'est un %$*# d'être apparu juste après la mort de Gladius tout simplement car ils sont beaucoup plus attachés à Gladius qu'à cet Immortel qui, il y a environ 500 ans avant leur naissance à sauvé la Nouvelle-York et à monté la résistance. Ce n'est pas pour autant qu'ils n'adhèrent pas au propos que défend la résistance et ce n'est pas non plus pour autant qu'ils ne sont pas reconnaissant envers FinlongFinger pour ce qu'il à fait à la Nouvelle-York et pour tous les sacrifices qu'il a fait pour que les Bugs soient libres.

    De la même manière, je peux aimer être français, aimer les valeurs morales françaises et vouloir les défendre, sans aimer tel ou tel président ou roi qui a contribué à ce qu'est la France aujourd'hui.

    Je prends un exemple directement tiré de ma campagne (je ne dis pas que je suis un MJ parfait de Sens, bien au contraire): Mes joueurs apprennent que les Quadrillas sont associés à une Rune un peu après Graveur. Ils apprennent aussi l'existence des Incarnations de Runes et que Soren incarne la Rune de Vie juste avant AquaCity dans un scénar que j'ai crée pour l'occasion.

    Lorsque Gladius meurt de la main d'un Quadrilla, tous mes Bugs se sont demandé pourquoi Soren n'avait pas empêché/prévu cette attaque et n'avait pas sauvé Gladius. Ils se sont aussi demandé, puisque chaque incarnation possède des capacités spéciales (Wilfried et la poésie, FF et la possibilité de tuer des centaines de gens sans une égratignure, Classis qui apparaît et disparait et qui sifflote du Star Wars, ...), pourquoi Soren, Incarnation de la Rune de Vie, n'est pas capable de le protéger ou de le ressusciter.
    Certains Bugs ont même pensé, après l'apparition de FinlongFinger, que c'était Soren qui avait planifié la mort de Gladius pour que FinlongFinger puisse reprendre la tête de la résistance et qu'ils puissent la diriger à deux comme au bon vieux temps.

    Et pourtant, tous mes Bugs (quasiment tous :) ) sont opposés à Myphos, et veulent défendre la résistance coûte que coûte contre le Tyran Martien.

    Je pense donc qu'il est tout à fait possible que les Bugs défendent la résistance tout en étant farouchement opposé aux comportements et agissements des Immortels.

    J'ai laissé mes joueurs détester les Immortels du moment qu'ils ont de bonnes raisons de le faire et j'ai tenté d'être le plus fidèle possible à la personnalité de chaque personnage du jeu décrit dans la base.

    Je n'en suis qu'à ma première table donc j'ai probablement fait énormément d'erreurs mais je ne comprends pas pourquoi les joueurs ne pourraient pas penser du mal des Immortels et en quoi cela peut impacter le reste de la fiction.

    RépondreSupprimer